29189


Réalisé par Andrew Jarecki
Avec Ryan Gosling, Kirsten Dunst, Frank Langella...
Genre : Romance / Thriller

Résumé : New-York, dans les années 80, David le descendant d'une grande dynastie immobilière tombe fou amoureux de Katie et l'épouse. Ils filent le parfait amour jusqu'au jour où le comportement de David change. Peu de temps après, Katie disparaît mystérieusement sans laisser de trace. Quelques années plus tard, un policier et un reporter décident de rouvrir l'enquête. David devient le suspect principal et les secrets de l'empire familial vont peu à peu faire surface...

Critiques presse : "
Très bien documenté et solide dans un premier temps, le film laisse ensuite place à «imaginons ce qui s'est produit». Mais c'est la réalité qui, ici, dépasse la fiction. Assez pour que l'on passe par-dessus les quelques notes trop mélodramatiques. Avec All Good Things, le documentariste Andrew Jarecki (Capturing the Friedmans) fait une belle entrée dans la fiction." moncinema.cyberpresse.ca

D'autres critiques à venir (le film n'étant pas encore sorti en France)...



Mon Feedback /!\ SPOIL
All good things, tiré d'une histoire vraie, est le genre
de film qui vous laisse sur votre faim! En fait, il y a quelque chose que je n'ai pas saisi. Le film s’inspire de l’histoire de Robert Durst (David Marks dans le film), un riche héritier américain, soupçonné des meurtres de sa femme ainsi que de sa meilleure amie et de son voisin dans les années 1980. Ok. Mais, toutefois, le mystère, sur cette sombre histoire n'a jamais été levé. Du coup, quel est l'intérêt puisqu'on sait, dès le début (si on connaît la vraie histoire), qu'il n'y aura pas de dénouement! Et puis, je dois dire que je n'ai pas trouvé ce film neutre. Il dénonce, clairement la culpabilité de Robert Durst, et le pointe du doigt comme coupable de la disparition des 3 victimes, alors que RIEN n'a été prouvé encore aujourd'hui. Alors peut-être est-ce un angle d'attaque? Il aurait pu être vu de l'autre côté, avec un Robert Durst blanc comme neige. Du coup, ce film aborde une pente glissante... Mais bon, choix du réalisateur, qu'il soit bon ou mauvais, on se laisse malgré tout emporter par la chronologie des évènements.
C'est dommage parce que ce film réunissait beaucoup de points positifs. A commencer par un casting plutôt alléchant. Ryan Gosling et Kirsten Dunst réunis dans un même thriller. J'avais découvert cet acteur dans "N'oublie jamais" où il évoluait aux côtés de Rachel McAdams. Non, disons qu'au départ je l'ai découvert dans la série TV "Hercule", mais on lui pardonne cette erreur de jeunesse. Et j'avais trouvé qu'il avait vraiment un bon potentiel, qu'il méritait d'être plus reconnu que ça! Donc je connaissais son jeu d'acteur, dans la peau du jeune premier romantique. Puis, je l'avais vu dans un rôle assez particulier, dans "Une fiancée pas comme les autres", film quelque peu perturbant et spécial! Son rôle était toujours un peu léger à mon goût... Dans All good things, Ryan Gosling joue son rôle à la perfection du début à la fin, maîtrisant toute la complexité de son personnage. On le retrouve ainsi dans la peau d'un personnage fermé, torturé, schizophrène...
A ses côtés, la jolie Kirsten Dunst. Pas de surprise, comme à son habitude, elle confirme qu'elle est une grande actrice. Elle joue le personnage de Katy Marks, la compagne de David Marks. Un personnage fragile, sincère, candide, et complètement attachant. Et on est aussi content ("Aaaaaaaahh!") de retrouver, dans un rôle secondaire Frank Langella, que j'ai adoré dans The Box.
La mise en scène est pas mal, bien que je trouve que le film soit long à démarrer (arrivé à la moitié du film, rien n'a encore vraiment commencé). Le réalisateur a décidé de s'attarder sur plein de petits détails au lieu d'en venir au fait, ce qui comble peut-être le manque de scénario...
En résumé, un film sans grandes prétentions qui se laisse regarder !

Lien Allocine