mary_et_max_,1

Réalisé par Adam Elliot
Avec les voix originales de Toni Collette, Phillip Semour Hoffman, Eric Bana...
Genre : Animation

Résumé : Sur plus de vingt ans et d'un continent à l'autre, Mary et Max raconte l'histoire d'une relation épistolaire entre deux personnes très différentes : Mary Dinkle, une fillette de 8 ans joufflue et solitaire, vivant dans la banlieue de Melbourne, en Australie, et Max Horowitz, un juif obèse de 44 ans, atteint du syndrome d'Asperger et habitant dans la jungle urbaine de New York.

Récompense :
- Cristal du long métrage. Festival du film d'animation d'Annecy 2009.


Critiques presse : "Ce premier film a de commun avec le récent Coraline qu'il représente tout ce que Tim Burton n'est plus aujourd'hui capable de nous proposer : mêler bizarreries et poésie avec intelligence et brio ! (...) Une véritable surprise indispensable !" Filmsactu

"Deux existences recluses, repliées sur leur monde intérieur auquel l'animation donne non seulement forme et vie mais exacerbe, avec un beau sens du détail évocateur, la poésie tragique et l'humour désespéré." TéléCinéObs

"(...) avec beaucoup de subtilités, Adam Elliot, influencé par Nick Park et Tim Burton, signe un film d'animation épistolaire et mélancolique pour adultes où la cocasserie du monde côtoie son absurdité." Première


Mon Feedback
/!\ SPOIL

Mary et Max ou Requiem pour les gens perturbés. Ce film est une poésie, une thérapie pour les personnes à qui le Monde donne le tournis.
On pourrait croire à première vue que ce film est réservé à un public jeune. Il n'en est rien. Mary et Max s'adresse à tout adulte ayant gardé une once de naïveté dans ce bas monde.
Graphismes enfantins à la Wallace & Gromit (et magistralement bien maîtrisés), narration envoûtante, Adam Elliot peint et dépeint la société à travers 2 personnages touchants, tourmentés, malmenés, naïfs mais surtout plein d'humanité et de bon sens. On en vient à se demander si on ne devrait pas venir au monde avec une notice...
Le réalisateur nous fait traverser ce film au rythme des lettres échangées entre les deux protagonistes. C'est délicat, c'est insolent, c'est crédule, drôle, révoltant, triste, émouvant, blanc, noir… AUCUNE émotion n'est laissée de côté.
Il nous délivre une sorte de message d'espérance à travers différents sujets (la mort, l'amitié, la vie, l'amour, la religion etc…), comme une ode au monde et à l'amitié, par dessus tout.
Une fable épistolaire que tout bon citoyen du monde devrait voir à tout prix !

Lien Allocine