contagion-affiche

Réalisé par Steven Soderbergh
Avec Matt Damon, Marion Cotillard, Jude Law, Kate Winslet, Gwyneth Paltrow...
Genre : Drame / Thiller

Résumé : Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on "cache la vérité" à la population…

Critiques presse : " Casting de premier choix et scénario béton complètent cette potion amère du bon docteur Soderbergh qui nous rappelle que notre monde est fragile, suspendu parfois à un germe." Le Figaroscope

" On aurait aimé sortir de la salle en étant contaminés par de nouvelles obsessions (...). Mais lorsque le générique défile, on a déjà tout oublié." Première

" Multipliant lieux, décors et figuration, Soderbergh surfe sur son récit sans réellement le mettre en scène. Son désir de réalisme l'entraîne vers un cinéma d'entreprise (...)." Les Inrockuptibles

" Ouvertement américano-centré (...), le récit insiste du début à la fin pour désigner l'Asie comme foyer du fléau. Devant cette étrange localisation de la paranoïa, on quitte la science-fiction, et ce ne sont plus les mains qu'on a envie d'aller se laver à la sortie, mais les yeux." Cahiers du Cinéma


Mon Feedback
/!\ SPOIL

BIG JOKE. Ce film est une belle mascarade ! Maquillé par une affiche "choc" et un casting alléchant, Contagion est le FAIL de cette fin d'année 2011.
Bah oui ! Pourquoi décider d'aller voir un film sur un virus qui tue plein de pauvres gens dans le monde entier, sans un casting en bonne et due forme ? Ou bien une histoire poignante, avec un suspens dingue... Eh bien on nous a menti ! J'vais vous faire un topo de l'histoire à ma façon : Alors, déjà d'entrée, Gwyneth Paltrow claque du fameux virus. Tu te dis "merde, si tôt???". Bon c'pas très grave, il reste Cotillard, Law, Winslet et Damon. Bon le (vieux et gros) Matt Damon (qui dans le film est le mari de Paltrow) ne pleure même pas. Non mais ALLÔ ??!!! On vient de te dire que ta femme venait de mourir gars ! Verse nous une petite larme allez, s'il te plait quoi... Non? Bon. Du coup, après ce drame, c'est son fils qui claque (pareil même virus). Allez Matt, montre nous tes talents d'acteur, chiale quoi..! Toujours pas ? Bon ok, alors là tu te dis que la crédibilité, ce n'est pas l'arme majeure de ce film. Moi au début j'étais a fond dedans (enfin les 20 premières minutes). Je cherchais à comprendre "MAIS POURQUOI ce virus fait tant de victimes Ô monde cruel ???". Et là... Mesdames et messieurs... Casting alléchant attention... Cotillard, Law et Winslet débarquent ! Méga top, on va s'endormir éclater ! Alors autant vous dire que la joie n'est que de courte durée. Cotillard (qui joue le rôle fantastique, prenant et rare d'une... épidémiologiste), se fait capturer par des bridés on ne sait pas trop pourquoi au final... Bref, celle là, on la reverra qu'à la fin ! Ensuite, on a (et là GRAND désarroi) Kate Winslet qui nous quitte... Saleté de virus ! Et Jude Law, journaliste, qui mène ses petites investigations à la Tintin (Milou en moins). RI-DI-CULE.
Donc but du film : trouver un vaccin contre ce virus ravageur.
Et HEUREUSEMENT les amis que les AMERICAINS sont là ! Sans eux, on serait tous morts. Ils sont forts ses arabes américains !
Pour tout vous dire, trouver le vaccin est simple comme bonjour. Eh oui ! Moi qui m'attendais à des recherches poussées, et des rebondissements. NON, il n'en est rien ! La gentille scientifique (Jennifer Ehle), après moultes recherches et dans un jargon à la portée de tous (très scientifique et pointilleux.. du bonheur quoi !) trouve le fameux antidote. Perso, je pense qu'ils devraient refaire un film qui s'appellerait "LE VACCIN". Avec une intrigue forte qui nous expliquerait comment elle a fait pour trouver ?
Parce qu'honnêtement, je n'ai toujours pas compris le tour de passe passe. Impressionnant. Sinon on peut aussi faire un autre film qui s'appelle "Prenez nous pour des cons, enfo*rés d'américains !".
Donc voilà, les gens seront sauvés (ou pas). Parce que forcément, il n'y a pas de vaccins pour tout le monde. Enfin si, mais il y a des quotas à respecter voyez-vous...
Bon volontairement, je n'ai pas spécifié que parmi cette fabuleuse histoire, il y a le GRAND manitou des Docteurs (Laurence Fishburn) qui mène sa politique anti-virus. Bref, du grand art américain !
Le film se termine en nous disant d'où le virus vient. Et alors là... J'ai hésité entre rire ou pleurer. Donc j'ai fait les 2 (oui oui en même temps !). Dès le début du film on sait que le virus vient d'un porc et d'une chauve-souris (c'est la madame scientifique qui trouve le vaccin qui nous dit ça au début). Et à la fin... Tu t'attends enfin à UN rebondissement ! Genre le virus il ne vient pas du tout de là, c'est en fait à cause du collagène d'Emmanuelle Béart qui a explosé que tout s'est répandu.. Enfin j'sais pas moi, un truc choc ! Bah non, devine quoi ?! La belle scientifique avait vu juste ! CQFD.
Le point positif quand même ? Allez, un peu de folie : Kate Winslet, sans hésitation. Elle joue bien (surtout quand elle est morte). Non mais sans rire, c'est celle qui joue le mieux même si c'est expéditif. Parce qu'entre la Cotillard qui pète plus haut que son c*l (attention à la m*rde derrière les oreilles), le Jude Law qui se prend pour l'inspecteur Clouzot, le gras Matt Damon (qui a de moins en moins de talent mais de plus en plus de kilos), et la Gwyneth qui passe en coup de vent, y'a de quoi se taper la tête contre un mur (ah... j'abuse..?).
Allez, RIDEAU !

Lien Allocine