affiche-millenium

Réalisé par Niels Arden Oplev
Avec Michael Nyqvist, Noomi Rapace, Lena Endre...
Genre : Thriller

Résumé : Mikael Blomkvist est journaliste économique dans le magazine Millenium. Condamné pour diffamation, il décide de prendre de la distance avec sa vie et son métier. Mais Henrik Vanger, grande figure de l'industrie suédoise, fait appel à lui afin d'enquêter sur une disparition non élucidée, celui d'Harriet Vanger, nièce du grand homme et disparue à l'âge de seize ans. Au cours de ses recherches, Blomkvist se rend compte que La famille Vanger semble cacher bien des haines et des secrets. Dans le cadre de son enquête, le journaliste est amené à rencontrer Lisbeth Salander. La jeune femme de vingt-quatre ans possède un don exceptionnel, celui de découvrir des informations introuvables. Tous deux vont être amenés à se croiser dans une enquête qui va révéler beaucoup plus que ce que chacun aurait pu imaginer...

Récompense : - Meilleur film non anglophone (Orange British Academy Film Awards 2011)

Critiques presse : "Porté par sa fidélité au livre, respecté malgré tout par son atmosphère et son rythme sans temps mort, Millenium est un excellent thriller qui n'a rien à envier aux références américaines." Metro

" POUR: Le résultat, même imparfait, est à la hauteur (...) l'ambiance est là. Quelque chose de doucereux et de douloureux s'instille dès le premier plan." Première

" Si l'intrigue est moins touffue que dans le roman, elle est soigneusement disséquée (...) Mais ceux qui chercheront une vraie signature visuelle seront déçus par la réalisation académique de Niels Arden Oplev, plus proche d'un téléfilm de luxe que du 7ème art." Paris Match

" Cette guirlande d'indices et de révélations molles se laisserait, à la limite, suivre vaguement, n'était l'imaginaire consternant qui baigne tout ça, imaginaire boutonneux venu du pire du thriller américain des 90's, et qu'on croyait définitivement contenu dans le purgatoire des séries de troisième partie de soirée." Chronic'art.com



Mon Feedback /!\ SPOIL

La célèbre saga Millenium... Il fallait bien que j'me la fasse un jour celle-là ! C'est donc chose faite... Et avant de faire la critique du 1er opus, j'attendais quand même de voir les autres (histoire de comparer et surtout d'aller au bout de l'histoire).
Le 1er volet n'est pas à la hauteur de mes espérances. J'attendais plus de suspens, mais sûrement moins d'intrigues... Et là est le problème de Millenium : c'est un gros sac de noeuds à personnages, mystères, enquêtes parallèles.. A tel point qu'on peut vite s'y perdre !
Dans "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", on est enfermé dans les problèmes judiciaires du journaliste et personnage principal dans un premier temps. Parallèlement, celle autour de qui la trilogie découle, Lisbeth, apparaît. Jusque là c'est ok : 2 protagonistes que tout oppose, le schéma on le connait, on l'a déjà vu 1000 fois. Là où ça se corse, c'est (malheureusement) dès le début de l'enquête. S'en suit un florilège de noms, de visages, de personnages, d'histoires, de liens inter-familiaux ... Pfiouuuu ! Là, je commence à décrocher. Faut dire que les noms se ressemblent, les personnages aussi. Rien n'est annoncé, on nous balance comme ça d'un coup un personnage (qui disparaitra 35min plus tard). Du coup on cherche le lien mais on ne le trouve pas. C'est là qu'on s'aperçoit qu'on a confondu avec le frère du père de l'oncle de qui la fille est assassinée BREF ! Le gros bordel ! Je n'ai pas du tout accroché à l'histoire qui est bien trop compliquée à mon goût. Mais ce n'est qu'après coup (et surtout après avoir terminé le 2e volet) que j'ai compris à quoi ce 1er Millenium servait. Il n'est qu'un prétexte finalement... Un prétexte pour introduire le personnage complexe de Lisbeth. Et quoi de mieux pour la faire briller que de la mettre à l'oeuvre via une enquête farfelue ?
Eh oui ! Une fois la saga terminée on se rend compte que l'intérêt de l'histoire ne se porte ni sur le journal en lui-même ("Millenium", d'où le titre), ni sur le journaliste, ni sur l'enquête première (qui ne sert à rien...). Tout se concentre sur l'héroïne, sa vie, son histoire... Et je pense que c'est ce qui m'a fait tenir jusqu'au bout. Le personnage de Lisbeth est un personnage compliqué que l'on ne cesse de découvrir tout au long des 3 films. On attend d'elle une évolution (comme on a l'habitude de voir dans des films aux personnages torturés). N'attendez pas cela, vous seriez déçus... Lisbeth reste égale à elle-même, jusqu'à la fin. 
Mais son introduction dans la trilogie est bonne, très bonne. Et dès que le 1er Millenium est fini, on a hâte de voir le 2, non pas pour retourner dans ces enquêtes "prise-de-tête", mais juste pour essayer de comprendre l'héroïne...
D'ailleurs, dans ce rôle-là, Noomi Rapace est extraordinaire... Son jeu est fin, elle fait passer énormement de choses dans le regard et livre une interprétation débordante de justesse jusqu'au bout. Michael Nyqvist est bon dans le premier. Dans les autres, on le voit moins, et il commence à énerver (oui je le trouvais chiant à la fin !). Mais dans Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, il n'écrase en rien le jeu de sa partenaire, et nous donne une interprétation touchante et sincère (sûrement pas comme le nonchalant Daniel Craig !). Le cinéma suédois n'est pas mort, le cinéma suédois n'est pas naze... La preuve, avec cette trilogie inédite ! Et ce n'est que le début...


LIEN ALLOCINE