Carnage

Réalisé par Roman Polanski
Avec Jodie Foster, Kate Winslet, John C. Reilly, Christoph Waltz
Genre : Comédie

Résumé : Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la "victime" demandent à s'expliquer avec les parents du "coupable". Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l'affrontement. Où s'arrêtera le carnage ?

Récompense : - César de la Meilleure adaptation (César 2012)

" Polanski démonte avec habileté les donneurs de leçons, tout en conservant une tension très ténue et fort jouissive et en montrant qu'un grand écran n'a pas nécessairement besoin de grands espaces, pourvu que ceux-ci soient intelligemment scrutés." Critikat.com

Critiques presse : " "Carnage" est certes moins beau et moins emballant que "The Ghost Writer" mais, sous des apparences a priori convenues, Polanski signe un nouveau film très personnel." Les Inrockuptibles

" Avec un plaisir cruel, Polanski s'amuse à décaper le vernis social de deux couples new-yorkais pour montrer leur hostilité. (...) A part quelques détails datés (...), la plupart des travers sont épinglés avec une ironie contemporaine. Le tout emballé sans effort par des acteurs que mène le toujours excellent Christoph Waltz." Première

" Un petit numéro formaté par le panel psychosociologique de son intrigue boulevardière. Le côté film-quizz jouant sur du velours (...) et l'absence de point de vue unique, qui est la principale force de l'auteur, dilapident rapidement les promesses de carnage du titre." Cahiers du cinéma

Mon Feedback /!\ SPOIL

C'est obligé, Potzina sera d'accord avec moi cette fois-ci : Carnage est une petite merveille !
Le pari pour Polanski était pourtant osé. Mise en scène de seulement 4 personnages, sur un seul et unique décor, un appartement de bobo New-Yorkais… On aurait pu vite s'ennuyer. Moi j'ai adoré, du début à la fin. De la pièce de théâtre originale (que je n'ai pas vue), le Dieu du Carnage de Yasmina Reza , Polanski met parfaitement en scène les querelles des 2 couples.
Mais sans doute le film n'aurait pas été aussi bien réussi si le casting n'avait pas été à la hauteur.
Jodie Foster dans le rôle de la bobo new-yorkaise coincée et trop politiquement correcte est exceptionnelle. On connait son talent d'actrice, quoi qu'il en soit, mais j'ai particulièrement aimé la voir dans ce rôle. Je n'ai pas vu John C. Reilly dans beaucoup de films (College Attitude, We need to talk about Kevin...), mais dans Carnage, il a clairement un rôle qui lui colle à la peau. Bonne pâte, voulant arranger tout le monde, il est le personnage type qui se fait écraser par sa bonnefemme (Jodie Foster). Christoph Waltz est puant… mais j'adore ça ! Ces rôles d'ingrats et de pauvres cons sont faits pour lui. C'est sans surprise qu'il livre une prestation parfaite, rythmée de sa mauvaise foi et de ses coups de fils incessants… La palme revient quand même à la jolie (très jolie) Kate Winslet qui dans Carnage est dans tous ses états. Calme, posée, gênée, malade, hypocrite, jusqu'à son pétage de câble (ma scène préférée) mémorable.
Ce quatuor prodigieux à huis clos a forcément une finalité explosive et déjantée. Et même si le film semble un peu statique, le débit de paroles et de vannes compense largement ce léger point négatif.
Pari réussi pour Polanski, excellent film que je recommande à tous.

Lien Allocine