les_clefs_de_bagnole,1

Réalisé par Laurent Baffie
Avec Laurent Baffie, Daniel Russo, Pascal Selem...
Genre : Comédie

Résumé : Qui pensait que perdre des clefs de bagnole pouvait mener aussi loin ? Attention, l'aventure est au coin de la rue...

Récompense : Pécas d'Or - Bidets d'Or 2004

Critiques presse : "(...) Laurent Baffie a voulu s'essayer au cinéma. Et il s'en tire plutôt bien (...) il a réussi à transposer son comique irrévérencieux, plein d'autodérision et de mauvais goût, du petit au grand écran." Positif

"Personne n'en rêvait, Baffie l'a fait : le plus réussi des films nuls. La plus belle distribution de l'histoire du cinéma français, les meilleurs animaux-acteurs jamais vus sur un écran au service de l'intrigue la plus volontairement conne qu'on puisse imaginer. Le problème, c'est que c'est vraiment très drôle." Première

"La réussite du film tient au rôle que s'est assigné Laurent Baffie : le sien, personnage public, acteur, réalisateur et scénariste de son propre film en train de se faire. Sur ce terrain, il trouve quelques bonnes idées. Malheureusement, les mêmes causes produisent également les (gros) défauts du film. Parfaitement adapté à l'idée même de la télévision, le cynisme de Laurent Baffie (...) s'avère plus stérile sur grand écran." Le Monde

"Le film joue sur une perche usée à souhait par le genre parodique : l'alternance entre le respect d'un scénario minimaliste (...) et un faux making-of complaisant. L'amuseur répète tout au long du film qu'il s'agit d'un "navet". On confirme." Les Inrockuptibles


Mon Feedback
/!\
SPOIL

"Allo ?! Non mais allô ??! T'as 24 ans et t'as toujours pas vu ce film ?"
Je regrette tellement tellement mais TELLEMENT de ne pas avoir vu ce film avant ! Mieux vaut tard que jamais. Je vais aller à l'essentiel : j'ai surkiffé AIIIGHT ! C'est le genre de film qui -malgré le scénario basique- ne peut pas se raconter. C'est décalé, ça part dans tous les sens, c'est du grand n'importe quoi ! Et du grand Baffie surtout. Les scènes complètement improbables m'ont fait penser à RRRrrr des Robins des Bois ou La Cité De La Peur. Alors c'est sûr, faut adhérer avec cet humour à côté de tout. Si toi t'es plutôt humour discount à la Debbouze et autre Elmaleh, tu risques de ne pas du tout accrocher. Par contre si comme moi tu maîtrise parfaitement le Robin Des Bois et le Nul, là tu ne regretteras pas de passer un moment devant les clefs de bagnoles.
Wooow je viens de remarquer un truc... Je ne suis jamais en accord avec les critiques des Inrockuptibles. A y remédier.
J'ai plus envie d'écrire là. ET PAN la critique !

 

Lien Allocine