Le-Lorax-Affiche-France

Réalisé par Chris Renaud
Avec les voix françaises de Kev Adams, François Berléand, Alexandra Lamy...
Genre : Animation

Résumé : Pour conquérir le cœur de sa jolie voisine, Audrey, Ted va s’échapper de Thneedville, un monde totalement artificiel où toute végétation a définitivement disparu, pour partir en quête d’un arbre vivant. Ted va rencontrer le Gash-pilleur, un vieil ermite aigri reclus dans sa cabane au milieu de nulle part, et découvrir la légende du Lorax, cette créature aussi renfrognée que craquante qui vit dans la magnifique vallée de Truffala et lutte avec ardeur pour la protection de la nature. Avec l’aide de sa grand-mère, Mamie Norma, Ted va devoir déjouer les pièges de O’Hare et ses sbires pour rapporter à Audrey la dernière graine d’arbre vivant au monde. Sans le savoir, le jeune garçon va transformer le destin de Thneedville.

Critiques presse : "La couleur dominante de ce film drôle, émouvant et dynamique (surtout au niveau de la 3D), c'est le vert ! Écolo, ce récit initiatique dénonce les ravages de l'industrialisation, la course au profit et le gaspillage." Le Journal du Dimanche

"[Pour] Le réalisateur Chris Renaud (...) met habilement le plaisir délirant du cartoon au service d'un discours pro-environnement pas barbant. Bio dans l'âme mais joyeux comme un magasin de jouets, son Lorax est un ami qui nous veut du bien." Télérama

"[Le Lorax] ne fait bizarrement que passer. Ce n'est pas la seule étrangeté d'un film dont on devine parfois qu'il se trouve pris au piège de ses orientations artistiques. (...) Heureusement que la malice fun et rigolarde de l'ensemble (...) rattrape le coup." Première

"[Contre] Tout est aussi moche et criard que la moustache moutarde du fameux Lorax (...). Comme, en plus, les gags vraiment drôles sont aussi rares que les plantes vertes dans le paysage, on ira jardiner ailleurs." Télérama

 

Mon Feedback /!\ SPOIL

Bowdel qu'c'est chiant ! Y'en a un peu ras le boule de ces films d'animation niais. Dans la même lignée que Moi, Moche et Méchant (forcément hein), Le Lorax est un pot pourri de morale à chier râté. Non mais c'est vrai, il y en a marre de voir ce genre de film gentillet ! Moi j'me souviens des Disney, les VRAIS dessins-animés. Bah c'était bien mieux ! Il n'y avais pas tout le temps une morale à 2 balles, et puis il y avait des méchants, des VRAIS ! Pas de pincette, j'me souviens qu'on parlait de mort, de décapiter Aladin, d'empoisonner Blanche-Neige, de tuer la Bête, d'exploiter Cendrillon et de noyer la Petite Sirène (eeuuuh... ah bah non...). Je ne pense pas que ça ait traumatisé toute une génération ! Alors pourquoi faire ce genre de film débile moralisateur de maternelle alors que maintenant les gosses ils savent dire "ta mère la p***" avant de savoir dire "merci" ?
Le Lorax est beaucoup trop long, tout ça pour dire : les enfants, il faut prendre soin de la nature. Mouais. Apprenez-leur à ne pas jeter leurs papiers de Carambar par terre déjà, ce sera un bon point. PAN !

Lien Allocine