affiche-Guerriere-Kriegerin-2011-2

Réalisé par David Wnendt
Avec Alina Levshin, Jella Haase, Sayed Ahmad Wasil Mrowat...
Genre : Drame

Résumé : Marisa, 20 ans, fait partie d’un gang de néo-nazis au nord de l’Allemagne. Tatouée de swastikas, le crâne rasé, elle déteste les étrangers, les juifs, les noirs et flics, à ses yeux tous coupables du déclin de son pays et de la médiocrité de son existence. Manifestations de haine, violence et beuveries rythment son quotidien, jusqu’à l’arrivée en ville d’un réfugié afghan et l’irruption dans son gang d’une adolescente de 14 ans. Ces nouveaux venus mettent à mal le fanatisme de Marisa…

Critiques presse : "Par son refus de compromission avec ce qu'il dénonce, "Guerrière" (...) est un remarquable portrait de filles entre fureur, sueur et sang." Le Monde

"David Wnendt, dont c'est le premier film, tape dur et juste. Le film a une force peu commune, et le sujet est passionnant (...). C'est de la fiction, certes, mais proche de la réalité. Le ventre est encore fécond..." TéléCinéObs

"Malgré ses ambitions de départ et la belle performance d'Alina Levshin dans le rôle titre, le film peine à dépasser le manichéisme de son scénario et les clichés du genre (tatouages de svastikas et vieux clone de Göring en guise de gourou)." Les Inrockuptibles

"Un drame éprouvant, voire complaisant, qui, sous couvert de vérité sociale, n'apprend rien de nouveau sur les dérives politico-sectaires d'une jeunesse désoeuvrée. De la matière à débats, certes, mais pas l'ombre d'une réflexion réelle, ni une once d'invention cinématographique dans ce mélo aussi bas du front (national) que ses personnages." L'Humanité


Mon Feedback /!\ SPOIL

Ce film est vide. Vide de tout. Vide de sens, de scénario, de crédibilité, de TOUT. Il ne raconte rien, en tout cas rien de fort, et c'est toujours la même rengaine : de jeunes nazis qui terrorisent les gens qu'ils croisent, sur fond de violence et messages de haine. C'est du vu, du revu et du relou à la fin.
On dirait un très mauvais remake (version girly) d'American History X. On s'emmerde au bout de 10min, tout ça pour une fin prévisible (oui dans ce genre de film ça termine toujours en drame). Guerrière n'y échappe pas. D'ailleurs, pourquoi ce titre ? La nana n'a rien d'une guerrière, ni de mener une guerre d'elle même. Elle n'est qu'un mouton qui suit, ni guerrière, ni héroine. Un pion.
Donc (j'en reviens un mon idée première) : ce film ne raconte rien. Rien de fou, rien de nouveau. NEXT.


Lien Allocine